Trois ans après le crash de l’hélicoptère à Missirah : les révélations explosives de l’enquête
131ont lu

On en sait un peu plus sur les véritables raisons du crash de l’hélicoptère de l’armée en 2018 à hauteur de Missirah dans les îles du Saloum. Le crash avait fait pour rappel 9 morts et 11 blessés. Selon le journal les Échos qui reviennent largement sur les éléments de l’enquête, c’était un aéronef d’occasion avec souvent des défaillances techniques plusieurs fois signalées par les pilotes.

D’après nos confrères, l’appareil est une fois tombé en panne à Saint-louis et y avait été immobilisé un temps avant son acheminement à Dakar par voie routière.

Certaines révélations de l’enquête font froid dans le dos. Par exemple, l’enregistreur des données de l’appareil a cessé de fonctionner deux ans avant le crash, c’est à dire en 2016.

Selon toujours l’enquête, le Colonel Touré qui était le Commandant de bord a sacrifié sa vie pour sauver beaucoup de civils.

Les Échos révèlent également que l’enquête a été bouclée depuis fin 2018 et le rapport d’enquête transmis au procureur de Fatick. Mais depuis, il dort dans les tiroirs révèle le journal.

Donnez votre avis ici :

Revue de presse

100% GRATUIT !

VOTRE CADEAU DE L'ANNEE ! 🎁

Inscrivez-vous à notre NEWSLETTER pour recevoir vos infos et des souhaits spéciaux lors des événements ! Profitez sur Beut7.com  !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Laissez votre commentaire sur l'article ici, vu par tout le mondex
()
x