refus de déférer à la convocation du juge: Sonko risque le mandat d’amener…puis de dépôt
179ont lu

Hier, face à la presse, le député Ousmane Sonko a récusé toute idée de déférer à une convocation du juge d’instruction. “Ce qui va se passer les jours à venir sera forcément une confrontation à laquelle nous sommes préparés. Nous ne ferons signe d’aucune faiblesse face à Macky Sall”, dira-t-il.

“Si Macky Sall veut me liquider, il devra pour une fois se salir les mains au lieu de se cacher lâchement derrière ses barbouzes de la justice. Mon immunité parlementaire, quel que soit ce qui va se passer demain (ndlr: vendredi) dans leur machin, demeure intacte”, poursuit-il.

Cette défiance ne sera sûrement pas sans conséquence sur la liberté du député dont l’immunité pourrait être levée aujourd’hui. N’étant plus soumis à une procédure préalable pour convoquer le député Ousmane Sonko, le juge peut opter pour la méthode forte. En la matière, toute personne qui refuse de répondre à une convocation du juge peut y être contrainte. Il suffit au juge de décerner à la police ou à la gendarmerie un mandat d’amener pour qu’on arrête et lui présenter la personne ayant déférer à sa convocation et a la possibilité de la garder tant qu’il à en avoir besoin dans le cadre de son enquête.

Donnez votre avis ici :

Revue de presse

100% GRATUIT !

VOTRE CADEAU DE L'ANNEE ! 🎁

Inscrivez-vous à notre NEWSLETTER pour recevoir vos infos et des souhaits spéciaux lors des événements ! Profitez sur Beut7.com  !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Laissez votre commentaire sur l'article ici, vu par tout le mondex
()
x