Nervis recrutés lors des émeutes : Barth accuse Ali Mané du PS
65ont lu

Le maire de Mermoz/Sacré Cœur avait fait une sortie récente pour annoncer qu’il détenait des preuves que le parti socialiste était derrière le recrutement des nervis. Barthélémy Dias a posté une publication sur sa page Facebook pour pointer du doigt le responsable socialiste Ali Mané comme étant le recruteur des hommes armés lors des manifestations de la semaine dernière.

Selon Barth, le maire de Paoskoto est à l’origine de la descente de nervis visible aux côtés des forces de l’ordre.

L’édile de Mermoz/Sacré Cœur a aussi dénoncé sur le réseau social ” l’irresponsabilité de Mme Aminata MBENGUE NDIAYE, à travers le torchon de communiqué pondu pour amuser le prince”.

Revue de presse

100% GRATUIT !

VOTRE CADEAU DE L'ANNEE ! 🎁

Inscrivez-vous à notre NEWSLETTER pour recevoir vos infos et des souhaits spéciaux lors des événements ! Profitez sur Beut7.com  !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Laissez votre commentaire sur l'article ici, vu par tout le mondex
()
x