Musique: la pandémie plonge El Hadj Faye dans un état désastreux

La pandémie du Corona Virus n’a pas seulement pour but de faire tomber les gens malades ou de les envoyer aux cimetières. Ce maudit virus  qui a mis en péril toutes les activités économiques quotidiennes entre autres s’en est pris cette foi ci au monde culturel.  Le chanteur sénégalais El Hadj Faye est dans un état pitoyable. Malade depuis un bon moment l’homme se retrouve aujourd’hui sans un rond. Ne sachant plus à quel saint se vouer, l’artiste sollicite l’aide des autorités pour le sortir de cet enfer. 

L’heure est grave pour les artistes sénégalais. En effet, la première vague de Covid-19 a stopper toutes les activités qui leur permettaient d’avoir une vie paisible et stable. Aujourd’hui, la deuxième  a poussé les autorités à instaurer à nouveau le couvre-feu dans les régions de Dakar et Thiès. En même temps, les rassemblements ont été interdits et les salles de spectacle fermées. Une situation qui n’a fait qu‘accentuer la précarité dans laquelle vivaient les artistes depuis la survenue de la pandémie. C’est la position défendue par l’artiste chanteur El Hadji Faye.

«Il y a des artistes qui vendent leurs instruments pour survivre. Il y a même qui sollicitent mon aide, en espérant que je puisse les tirer d’affaire. Il ne nous reste qu’à aller mendier», déclare El Hadji Faye, qui dit n’avoir bénéficié que de 122 mille 500 francs FCfa de la première tranche du Fonds Covid-19, octroyé par le chef de l’Etat lors de la première vague. Pour cette deuxième enveloppe de 2,5 milliards octroyés par l’Etat, les musiciens ont également reçu 122 mille FCfa chacun. Sommes «modiques», souligne le malade sous le coup d’une menace d’expulsion de sa maison, à cause d’arriérés de loyer.

«N’eût été Youssou Ndour, le pire se serait produit. Youssou Ndour m’a donné 1 million 500 mille francs pour m’acquitter de mes arriérés de loyer. C’est Mara Dieng qui est allé remettre l’argent à l’agence» raconte le chanteur qui a marqué son temps à l’Etoile de Dakar.

En plus du Covid-19 qui est venu donner un coup de frein à ses activités, il connaît une «santé chancelante» qui vient se rajouter aux difficultés qu’il vit actuellement avant d’ajouter. «Ma jambe me fait très mal. Je ne peux plus me lever, encore moins m’asseoir. Je suis en train de me soigner» boucle t-il.

47Lecteurs ont lu cet article

- Recommandé pour vous -

Leave a Reply

Your email address will not be published.