Le frère d’un manifestant tué : “mon frère n’a pas été tué par la police, il a été poignardé”
197ont lu

Il s’appelle Mamadou ndiaye, frère de Cheikhouna ndiaye tué lors des manifestations de la cadre de l’affaire Ousmane Sonko – Adji sarr. Selon lui, son frère n’a pas été tué par balle. “Mon frère n’a pas été tué par la police, il a été poignardé. L’autopsie a montré qu’il est mort d’une blessure par arme blanche tranchante” confesse Mamadou ndiaye. Il révèle même que sa sœur qui a reçu Ousmane Sonko et Bougane Guèye leur a dit la vérité. Sur la question judiciaire agitée par l’opposition et la société civile, Mamadou ndiaye s’est montré clair: “Amnesty International nous a contacté pour qu’on porte plainte contre l’Etat, mais avons refusé” a révélé Mamadou ndiaye, le frère du manifestant Cheikhouna ndiaye, tué lors des manifestations pour la libération de l’opposant Ousmane Sonko.

Donnez votre avis ici :

Revue de presse

100% GRATUIT !

VOTRE CADEAU DE L'ANNEE ! 🎁

Inscrivez-vous à notre NEWSLETTER pour recevoir vos infos et des souhaits spéciaux lors des événements ! Profitez sur Beut7.com  !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Laissez votre commentaire sur l'article ici, vu par tout le mondex
()
x