“Faiseur de joie” ou “mari de nuit” la face cachée d’un Pasteur écroué par la police
183ont lu

Selon Libération, “avant d’être libérée des démons, il fallait d’abord enlever ses habits et se coucher sur un tapis pour un rituel”, raconte K.E.Sarr, qui avait été “hypnotisée” et violée, ceci pour chasser les…mauvais esprits dans son corps.

Écroué ce jeudi, le “pasteur” Jean Etienne Dacosta jure que c’est le “mari de nuit” de la victime qui avait pris le contrôle de son corps au moment du viol.

La victime K.E.Sarr témoigne: “d’autres filles m’ont dit que cela se passait comme ça, mais elles ont peur de témoigner à cause des pouvoirs de Jean Etienne Dacosta”, dit-elle.

Donnez votre avis ici :

Revue de presse

100% GRATUIT !

VOTRE CADEAU DE L'ANNEE ! 🎁

Inscrivez-vous à notre NEWSLETTER pour recevoir vos infos et des souhaits spéciaux lors des événements ! Profitez sur Beut7.com  !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Laissez votre commentaire sur l'article ici, vu par tout le mondex
()
x