Emeutes meurtrières au Sénégal: Human Right Watch exige des “enquêtes crédibles”
32ont lu

« Les décès récents de manifestants ainsi que les blessures devraient faire l’objet d’enquêtes crédibles, et les membres des forces de sécurité ayant fait un usage illégal ou excessif de la force devraient être traduits en justice ». Telles sont les exigences de Human Right Watch de l’organisation de défense des droits de l’homme.

Selon la directrice adjointe de la division Afrique de l’ONG,  cette période de crise a été marquée par le « recours excessif à la force» et « l’usage d’armes à feu par les forces de sécurité ».

En outre, le communiqué invite le gouvernement du Sénégal à « libérer les personnes détenues en raison de leurs convictions politiques ou de leur participation à des activités pacifiques ».

Pour rappel, les manifestations ont eu lieu après l’arrestation le 3 mars, du député de l’opposition Ousmane Sonko, non moins leader du parti PASTEF/Les Patriotes. Six morts ont été déclarés par la Croix rouge, mais du côté de l’opposition et certains membres de la société civile, l’on parle d’une dizaine de morts dû à l’évolution des personnes blessées lors des émeutes.

Donnez votre avis ici :

Revue de presse

100% GRATUIT !

VOTRE CADEAU DE L'ANNEE ! 🎁

Inscrivez-vous à notre NEWSLETTER pour recevoir vos infos et des souhaits spéciaux lors des événements ! Profitez sur Beut7.com  !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Laissez votre commentaire sur l'article ici, vu par tout le mondex
()
x