Affaire Sonko – Adji sarr : les auteurs présumés de menaces de mort contre le juge Mamadou Seck à la barre
62ont lu

“Nous t’attendons sur le dossier Sonko. Nous te surveillons et ta famille de Tivaouane aussi. Du sang va couler, mais pas seulement des manifestants (sic). Vous et vos familles allaient payer. Nous le jurons”, disait le sms à deux reprises sur le numéro personnel du magistrat, le 28 février dernier.

Cueillies après plusieurs jours d’enquête, Anta Diagne et Yaya Ciré Cissokho ont été déférées au parquet la semaine dernière, malgré leurs dénégations. L’une d’elles a obtenu la liberté provisoire.

Le dossier est envoyé en flagrant délit, la défense exige la comparution du juge Mamadou Seck, d’après nos confrères du journal Libération.

Donnez votre avis ici :

Revue de presse

100% GRATUIT !

VOTRE CADEAU DE L'ANNEE ! 🎁

Inscrivez-vous à notre NEWSLETTER pour recevoir vos infos et des souhaits spéciaux lors des événements ! Profitez sur Beut7.com  !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Laissez votre commentaire sur l'article ici, vu par tout le mondex
()
x