Affaire Ousmane Sonko – Adji Sarr : les réserves de Birahim Seck
106ont lu

Le coordonnateur du forum civil émet des doutes sur la transparence de la procédure dans l’affaire dite Ousmane Sonko – Adji sarr Birahim Seck relève 4 choses qui justifient les réserves qu’il émet:

Il évoque dans le lot de ses réserves «les accusations répétées  sur les méthodes de surveillance de la police (espionnage et piraterie) ne rassurent pas sur l’impartialité et l’éclatement de la vérité.»

Ensuite, «l’irradiation médiatique de partisans du pouvoir sur un dossier opposant des particuliers sème des doutes sur son caractère strictement privé».

Birahim Seck précise également, que les arrestations tous azimuts ne sont pas acceptables dans un État de droit. «Il faut savoir raison garder», invite-t-il.

Donnez votre avis ici :

Revue de presse

100% GRATUIT !

VOTRE CADEAU DE L'ANNEE ! 🎁

Inscrivez-vous à notre NEWSLETTER pour recevoir vos infos et des souhaits spéciaux lors des événements ! Profitez sur Beut7.com  !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Laissez votre commentaire sur l'article ici, vu par tout le mondex
()
x